Présentation > Morphologie urbaine


L'organisation urbaine de Le Verger se caractérise à la fois par une densité des constructions autour du bourg ancien et dans le secteur du Breil-Monbusson (situé en marge du centre-bourg), ainsi que par une dispersion des habitations dans la campagne.

Le bourg ancienIMG_3596.jpg

Le bourg ancien est constitué de quelques belles bâtisses, notamment celles organisées autour de la place publique.
Cette place se compose d'un vaste espace central non bâti correspondant à la chaussée, d'un alignement de constructions de part et d'autre formant des "parois bâties", et de l'église à l'extrémité ouest. Cet ensemble architectural paraît relativement dense en raison de l'alignement des constructions et de leur imposant gabarit. Ce quartier a, avant tout, un usage d'habitation.

Les commerces existants sont localisés principalement à l'ouest de la place, le long de la rue, en relation avec la petite place de l'If. Cette place, fait le lien entre la place principale et les quartiers sud tout en offrant une perspective sur la salle des sports et ses espaces extérieurs.

Les entrées de ce bourg ancien ont conservé un caractère rural : à l'est, des bâtisses anciennes, de type longère, côtoient les constructions plus récentes des lotissements, tandis qu'à l'ouest, c'est une ferme et une menuiserie qui marquent l'entrée de
l'agglomération.

Le bourg ancien est l'identité de Le Verger. Aménager les espaces publics, conforter les commerces, préserver le bâti ancien sont autant d'objectifs que la collectivité est soucieuse de mettre en œuvre ou de poursuivre dans le cadre de la révision du Plan d'Occupation des Sols.

100_0029.jpg

Des lotissements autour du bourg ancienIMG_6767.jpg

Des lotissements se sont constitués au fil du temps tout autour du centre-bourg. Leur organisation urbaine est classique, avec une voie principale, généralement de large dimension et terminée en impasse, sur laquelle se greffent des voies secondaires pour la desserte des parcelles attenantes.

Les lotissements du bourg offrent des espaces verts publics, lesquels sont des lieux de convivialité et de loisirs, notamment pour les enfants.

Le Breil-Monbusson : mi campagne - mi urbain

Ce secteur constitue un "isolât urbain" en pleine campagne. Il est constitué de bâtisses anciennes, qui sont pour la plupart d'anciens sièges d'exploitation, et surtout de constructions plus contemporaines, similaires à celles des lotissements communaux. 
Une certaine linéarité domine du fait de ces constructions le long de la route et des entrées de parcelles sur cette voie.  

L'habitat dispersé

L'habitat dispersé se répartit en deux catégories : celle des sièges d'exploitation agricole en activité ou non et celle des habitations contemporaines (notamment au sud du bourg). Ces dernières traduisent une urbanisation ponctuelle réalisée avant la création 
du premier plan d'occupation des sols.

La zone artisanale

Le Verger possède une zone artisanale de 3 ha : la Z.A. « Les Grands Chaputs ». Cette zone est située entre le bourg et Le Breil-Monbusson. 

Source:  Extrait du rapport de présentation POS AUDIAR 2000 + archives départementales






Copyright © Mairie Le Verger 2010