• Le Verger photo
  • Le Verger photo
  • Le Verger photo

Recherche

version imprimable

Conseil municipal > Le mot du maire


 ♦ Voeux du Maire 2017 ♦

 

"Mme la Sénatrice, Mr le Député, Mr le Président du Conseil Départemental, Mr le Vice-Président de Rennes Métropole, Mesdames, Messieurs les maires, Mrs les représentants des bailleurs sociaux, Mr le représentant du SMICTOM du centre Ouest, Mr le représentant de la Cie de Gendarmerie de Montfort sur Meu, Mr le Chef de centre de secours de Bréal sous Montfort, Mesdames, Messieurs les représentants des associations, Mesdames, Messieurs, mes chers amis,

 


L’équipe municipale et moi-même sommes heureux de vous accueillir pour cette traditionnelle cérémonie des vœux : votre présence témoigne de l’intérêt que vous portez à la vie communale.

 


2016, comme je vous l’avais annoncé était le début d’une longue période où, face aux baisses des dotations de l’état, la commune de Le Verger allait devoir fonctionner en optimisant ses moyens, ses finances et ses ressources humaines. La rigueur dans l’utilisation de l’argent du contribuable qui est notre crédo depuis 2014 doit encore s’accentuer. Ce que l’état ne donne plus, impacte obligatoirement notre fonctionnement et nous contraint à réévaluer, à modifier et à prendre des décisions qui, je le concède ne sont pas toujours populaires pour certains, mais c’est ainsi. Devant ces difficultés nous n’avons pas d’autre choix que de veiller au bon équilibre budgétaire de la commune. Grace à une gestion rigoureuse et réaliste de Mr BACHELET, Adjoint aux finances, les impôts n’augmenteront pas encore cette année, je l’en remercie. Dans ce contexte, j’assure au commerce local le total soutien de la commune mais toujours dans le souci de l’intérêt général et la bonne utilisation de l’argent public. Le soutien du commerce local n’étant pas l’apanage de la mairie, il appartient à chacun d’entre nous de faire vivre nos commerces de proximité. En décembre, un vent de contestation s’est fait jour, accompagné d’une pétition relative à une décision municipale impactant deux commerces vergéens. J’insiste, le soutien au commerce local n’est pas l’apanage de la mairie, l’argent public et donc du contribuable, n’a pas vocation à assurer un revenu aux commerçants. Avant que cette pétition ne se réalise, il eut été souhaitable que les pétitionnaires soient bien informés du dossier avant de signer sur la base de la seule version de quelques personnes. Cette contestation infondée et surdimensionnée au regard de ce dossier, m’incite à justifier de nouveau, la gestion rigoureuse mais réaliste des finances publiques sur notre commune. Quoi qu’il en soit, je vous invite à utiliser régulièrement les commerces de proximité et je veux affirmer ici que la municipalité souhaite maintenir un climat de dialogue avec les commerçants comme avec les administrés de Le Verger.

 


D’autre part, les contraintes économiques nous ont incités à fonctionner différemment : c’est la raison pour laquelle nous avons, entre autres, diminué puis supprimé l’éclairage public pendant la période d’été. C’est un des postes où l’on peut observer aujourd’hui de réelles économies sur la dépense d’énergie communale, nous renouvellerons cette initiative cette année.

 


Ces économies seraient encore plus importantes si nous n’avions pas eu à financer encore pour 2016, les actes de vandalisme et autres dégradations envers des bâtiments communaux. Je pense également aux habitants qui eux aussi ont été victime d’incivilité ou de dégradations de véhicules comme tout récemment dans la rue des Chênes à Noël. Merci aux services de gendarmerie, toujours réactifs et disponibles à chaque sollicitation. Je salue également les sapeurs-pompiers pour la qualité et la rapidité de leurs interventions.

 


Aujourd’hui, je peux dire que la municipalité entame cette nouvelle année avec l’optimisme, tout le courage et la détermination qui conviennent.

 


2016 aura été une année de travaux, à commencer par l’église avec la restauration des retables, ces travaux (à hauteur de 120 000 €) ont permis la réouverture de l’église au public fin décembre après la réinstallation du retable central. Nous attendons maintenant la réinstallation des retables latéraux. L’école a également bénéficié l’été dernier, de travaux essentiellement électriques et informatiques afin d’étendre l’outil pédagogique à l’ensemble des classes. Ces travaux ont coûté 15 000 € et, malgré un peu de retard, les enseignants et leurs élèves ont pu utiliser ces équipements début novembre. Parallèlement, les travaux de rénovation des vestiaires de foot vont pouvoir démarrer : une enveloppe de 50 000 € est prévue à cet effet. La halle, quant à elle sera construite incessamment, d’un montant de 90 500 €, elle est subventionnée à hauteur de 40 000 € dans le cadre du contrat de territoire. Cette halle de marché n’a pas l’exclusivité d’une activité commerciale, elle doit être considérée comme un élément du patrimoine qui ajoute une touche de tradition au paysage de nos communes rurales. Ce doit être un lieu de rencontre, de vie tout simplement que les habitants, les associations et les commerçants ambulants, sauront rapidement s’approprier au quotidien. A moyen terme, d’autres projets sont en cours, notamment la création de logements destinés aux personnes âgées et au handicap vieillissant, en lieu et place du Clos Paisible, situé place de l’If.

 


Ce premier trimestre verra, à la satisfaction des usagers, l’arrivée de la fibre optique sur la commune. En effet, de l’entretien que nous avons eu récemment avec un opérateur, dès ce trimestre, une première armoire de distribution sera installée pour desservir les habitants du bourg. Cette installation se déroulera sur une période allant jusqu’en 2020 pour les villages les plus éloignés.

 


2017, c’est le démarrage au 2 janvier du Centre de Loisirs municipalisé. Depuis des mois, l’association était en difficulté et avait informé la mairie de la cessation de son activité au 31 décembre. Des interrogations et des inquiétudes grandissaient quant au devenir du Centre de Loisirs. Divers scénarios étaient en réflexion pour enfin aboutir à la solution qui apparaissait la plus cohérente : la municipalisation, en créant un pôle « enfance, jeunesse » par la mutualisation et l’optimisation des moyens dont dispose la commune. Ce Centre de Loisirs a démarré le 2 janvier et le terme de cette année 2017, nous permettra de faire une évaluation sur la qualité et l’efficacité de ce nouveau pôle enfance jeunesse. L’accueil de nos enfants et de nos jeunes faisant partie intégrante des préoccupations de la municipalité. Je tiens d’ailleurs à féliciter et remercier vivement le personnel communal, qui, à la décision de municipaliser le Centre de Loisirs a témoigné son enthousiasme pour cette démarche. Il a également fait preuve de son professionnalisme et de sa disponibilité, notamment en prenant du temps sur ses vacances entre deux réveillons pour préparer les locaux afin d’accueillir les enfants le 2 janvier dans les meilleurs conditions. A noter que ces locaux accueillent également la garderie, nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir réunis ces activités en un seul et même endroit.

 


Pour l’heure, après quelques jours d’ouverture, Jean-Philippe GAUTHIER notre responsable du pôle enfance jeunesse m’a confirmé une très bonne fréquentation sans problème particulier de fonctionnement. Ça ne peut être que de bonne augure pour les mois qui viennent. Ces premières impressions encourageantes semblent indiquer que la municipalisation était le bon choix. Je souhaite d’ailleurs, la bienvenue à Sophie GAY, notre nouvelle Directrice du Centre de Loisirs qui prendra ses fonctions le 2 février prochain.

 


Comme vous avez pu le remarquer, chaque année les illuminations de Noël prennent un peu plus d’importance et de nombreux témoignages de satisfaction m’ont été remontés. A ce propos, je remercie Agnès Thomas de la bibliothèque et Ludovic Louessard des services techniques accompagnés par Yannick Aubry, Adjoint qui se sont impliqués sur leurs temps personnels et ce durant des mois à réaliser les figurines inspirées de Walt-Disney. Bravo pour avoir encore une fois fait rêver petits et grands.

 


Le printemps sera également une période chargée : deux élections importantes vont nous mobiliser, les présidentielles et les législatives. C’est l’occasion pour moi d’encourager les électeurs à effectuer cet acte citoyen qui est d’aller voter. Ce droit qui nous est offert est l’un des fondements de notre démocratie qu’il ne faut pas négliger.


Ce mois-ci, c’est le démarrage des plates-formes techniques pour la voirie : un état des lieux sera effectué pour aller vers une redéfinition de la circulation et la sécurité de tous sur l’ensemble du bourg. Je souhaite aussi que 2017 soit sous le signe du développement avec :

 ►
le démarrage, enfin... de la ZAC des Chapûts, et les premiers coups de pioche début 2018
 ►
les travaux de la route de Talensac
 ►
l’étude en cours d’une nouvelle station d’épuration
 ►
l’extension et l’aménagement du cimetière

 

Vous voyez, en 2017 il y aura de quoi s’occuper, nous mettrons toute notre volonté et notre cœur pour que Le Verger reste sur le chemin où pourront se conjuguer, développement, dynamisme et ruralité. Pour cela je compte sur l’ensemble des acteurs de la vie locale qui sont la vie même d’une commune : les commerçants, les artisans, les associations et surtout les bénévoles qui se donnent sans compter, sans qui, les initiatives culturelles ou sportives ne seraient pas ce qu’elles sont, et enfin les habitants, les nouveaux habitants à qui je souhaite la bienvenue.

 


Je ne terminerai pas ces vœux sans avoir une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés en 2016.

 


La municipalité, avec le CCAS est attentive et agît en faveur des plus démunis. Ce travail d’accueil, d’écoute et d’assistance peut être encore plus efficace en n’hésitant pas à nous signaler des situations de grandes précarités et d’isolement dont le CCAS n’aurait pas connaissance. C’est ce que j’appelle tout simplement de la solidarité et du vivre ensemble. Je remercie Mme DÉGACHES, Adjointe aux affaires sociales et les membres du CCAS pour l’attention et les actions qu’ils mènent toute l’année en faveur de nos aînés et des personnes fragiles.

 


Enfin, je conclurai mon propos en adressant mes félicitations aux trois médaillés du travail que nous honorerons après la dernière intervention. Deux récipiendaires se sont excusés donc la personne présente aura les honneurs pour elle toute seule.


A toutes et à tous, je renouvelle tous mes vœux de bonne et heureuse année 2017, la santé et le bon vivre à Le Verger. Je vous remercie de votre attention."


 

Accueil      Plan de site      Contact      Mentions légales      Copyright © Mairie Le Verger 2010